Les devoirs en primaire

En 2001, un décret en a balisé les contours en se basant sur ces nombreuses études tout en tenant compte de la résistance d’une partie du corps enseignant et des parents à une suppression totale des devoirs à domicile.

Il les a ainsi adaptés à l’âge et au rythme de l’enfant. Résultat : ces devoirs, qui devraient être faits par les enfants sans le soutien des parents, consistent en de brefs exercices d’écriture, de lecture et de récitation en 1re et 2e primaire, ne peuvent dépasser les 20 minutes en 3e et 4e primaire et les 30 minutes en 5e et 6e primaire.

Le Ligueur

Pour le décret en détail, c’est par ici.